L’ancienne salle communautaire

Située à flanc de montagne, l’imposante ancienne salle communautaire de Hakodate se voit de loin. L’été, ses couleurs bleu et jaune se détachent nettement sur le vert du mont Hakodate.

L’ancienne salle communautaire de Hakodate

En août 1907, un grand incendie ravagea une bonne partie de Hakodate et les habitants des zones sinistrées perdirent leur salle communautaire. Le mois suivant, des personnes se réunirent pour décider de la construction d’une nouvelle salle. Le budget nécessaire à la reconstruction d’une nouvelle salle fut estimé à 60 000 yens et un appel aux dons fut alors lancé, mais les sommes récoltées étaient bien insuffisantes.

Vue depuis le balcon central

C’est un important homme d’affaires de la ville, Sōma Teppei, qui fera le don qui changera tout : 50 000 yens ! La somme totale réunie atteignant les 58 000 yens, la construction de la nouvelle salle communautaire put débuter en mai 1909. Elle s’achèvera en septembre 1910 (elle fut inaugurée le 20 septembre). La réalisation des plans et la supervision des travaux furent confiés à des ingénieurs de la ville.

Escalier intérieur

L’architecture de style colonial peut surprendre, mais il faut se rappeler que Hakodate fut l’un des premiers port ouvert au commerce (en 1859, avec Yokohama et Nagasaki).

Depuis 1974, ce bâtiment est inscrit sur la liste des biens culturels importants du Japon.

Le bâtiment vu de nuit

De nos jours, l’ancienne salle communautaire de Hakodate est devenue une destination touristique prisée à la fois des Japonais et des étrangers. L’été, des concerts de musique classique sont organisés dans la grande salle de réception située à l’étage.